«

»

Oct 12 2016

Une forge pour les référentiels et scripts « bioindicateurs DCE »

Afin de pérenniser, stabiliser et sécuriser la gestion des référentiels nécessaires au calcul de l’ensemble des indicateurs utilisés pour évaluer l’état écologique des masses d’eau de surface, une « forge » logicielle SIE, proposée par la mission « Gouvernance de la prise en compte des évolutions taxinomiques pour la surveillance et l’évaluation des indicateurs et référentiels » mandatée par le du Groupe de Coordination inter-Bassins (GCiB), a été mise en place par l’ONEMA. Actuellement en phase de test, cette forge plate-forme d’échanges publique vient d’être ouverte à l’ensemble des utilisateurs.
Tous les producteurs ou gestionnaires de données de surveillance peuvent donc dès à présent l’utiliser pour demander la création de codes taxons la prise en compte d’un nouveau taxon, signaler un manque ou un problème dans les référentiels ou les tables de transcodage, poser une question sur l’utilisation des référentiels tables de transcodage et des scripts de calcul.
Cet outil centralisé devrait, si le test s’avère concluant, remplacer les différents guichets ou outils qui existaient, souvent par contact direct avec les experts en charge du développement des indicateurs. Il est géré par un groupe d’experts pour chaque méthode (DREALs, ONEMA, scientifiques). Il doit constituer « l’atelier » unique d’élaboration et de maintenance des référentiels tables de transcodage et scripts implémentés dans le SEEE (Système d’Evaluation de l’Etat des Eaux) tel qu’il a été récemment redéfini.
Dans cette phase de test public, les méthodes qui y sont disponibles concernent les macrophytes (IBMR), les diatomées (IBD), les invertébrés (IBGN IBG-DCE/I2M2).
La Forge Taxinomie et Bio-indication est accessible sur la forge logicielle SIE Eaufrance, par une simple auto-inscription sur le site.