Accueil

Quelques informations et outils pratiques pour la mesure des
éléments de qualité biologique dans le cadre de la DCE.

 

La directive cadre européenne sur l’eau (DCE) prévoit une évaluation de la qualité écologique des eaux  basée sur plusieurs éléments de qualité biologique. Ces éléments sont définis dans l’annexe V de la directive : invertébrés benthiques, macrophytes et phytobenthos, phytoplancton et poissons. Les protocoles appliqués pour cette évaluation doivent répondre à un certain nombre de prescriptions, et être adaptés aux différentes catégories de masses d’eau (lacs, rivières, estuaires, littoral).

 IMG_7413

Les méthodes françaises sont actuellement élaborées, développées ou adaptées pour répondre à ces nouvelles exigences et être utilisées en routine dans les réseaux de mesures mis en place au niveau national.

Dans ce cadre, l’Irstea est chargé par le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer (MEEDDM)  et par l’ONEMA (Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques) du développement des méthodes et des outils pour la mise en œuvre de la Directive, dans les eaux continentales et estuariennes.

Les principaux outils développés par l’Irstea pour ces applications sont mis à disposition ici, sur un site web dédié. L’utilisateur y trouvera des documents de méthodologie, d’encadrement et d’aide, des modèles informatiques de saisie des données de description de stations et de relevés floristiques ou faunistiques, des utilitaires de calcul d’indices. De même, un certain nombre d’informations générales et d’actualités y sont regroupées. Ces éléments sont mis à jour pour être conformes aux orientations données par les pouvoirs publics en charge de l’application de la DCE en France.

Pour toute information concernant la mise en œuvre de la DCE en France, consultez le site collaboratif mis en place par l’Onema sur le portail Eaufrance.

Plusieurs équipes de l’Irstea assurent ces travaux. Il s’agit principalement des équipes de Bordeaux (macrophytes, diatomées et phytoplancton, poissons en estuaires), de Lyon (invertébrés en cours d’eau, typologie, hydromorphologie rivières), d’Aix-en-Provence (poissons et invertébrés en lacs, hydromorphologie lacs, bancarisation) et d’Antony (poissons en cours d’eau).

Toute remarque sur la forme ou le contenu de ce site est bienvenue, afin d’améliorer l’efficience du transfert aux opérateurs de ces outils opérationnels. N’hésitez pas à laisser un message à l’administrateur du site (voir contact) ou aux personnes contacts indiquées au bas de chaque page thématique !

La majorité de ces documents ou informations sont le résultats des travaux qui sont réalisés en partenariat avec l’ONEMA et le MEDDE, en particulier dans le cadre du programme AQUAREF. Ces programmes sont soutenus par l’ONEMA.

 AQUAREF LOGO QUADRI2011MEDDE 2014 Onema

 


NOTE IMPORTANTE : les documents mis à disposition comportent d’une part les protocoles ou modèles dont l’utilisation est préconisée, à la date de leur mise en ligne, par la Direction de l’Eau et de la Biodiversité du Ministère en charge de l’environnement dans le cadre des mesures réalisées dans les réseaux DCE, d’autre part des utilitaires, notices et autres documents d’accompagnement réalisés par l’Irstea, fournis à titre d’aide, dont l’utilisation est laissée à l’appréciation de l’opérateur.

L’ENSEMBLE DES INFORMATIONS DIFFUSEES SUR CE SITE N’A QU’UNE VOCATION PRATIQUE DE MISE A DISPOSITION DES DOCUMENTS PRODUITS PAR L’IRSTEA ET D’INFORMATIONS ISSUES DES ACTEURS INSTITUTIONNELS, A DESTINATION DES OPERATEURS. CES INFORMATIONS OU DOCUMENTS NE CONSTITUENT EN AUCUN CAS UNE REFERENCE METHODOLOGIQUE NATIONALE FORMELLE, A FORTIORI AU SENS DU SCHEMA NATIONAL DES DONNEES SUR L’EAU (SNDE). LA METHODOLOGIE DE MESURE EST EVOLUTIVE, TANT DANS SES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES QUE DANS SON CONTEXTE REGLEMENTAIRE. L’UTILISATEUR EST DONC INSTAMMENT INVITE A S’ASSURER QUE CES PROTOCOLES CORRESPONDENT AUX PRESCRIPTIONS VALIDEES PAR LES AUTORITES COMPETENTES ET SONT ADAPTES A L’UTILISATION QUI EN SERA FAITE.

Ces outils sont mis à disposition des utilisateurs à titre gratuit et en libre accès. Ils restent toutefois la propriété intellectuelle d’Irstea, ou d’autres organismes ou personnes auteurs le cas échéant. Ils seront utilisés sous la seule responsabilité de l’opérateur qui les télécharge. Ils sont susceptibles d’être modifiés à tout moment, en fonction de l’avancée des travaux ou des décisions prises au niveau national pour l’application de ces mesures dans les réseaux.